****Existe-t-il des rechutes tardives après arrêt d’un inhibiteur des tyrosine kinases (ITK) pour leucémie myéloïde chronique (LMC) en rémission ?

 

Vous devez vous Inscrire ou vous connecter pour visualiser la suite de ce contenu.

• JE ME CONNECTE

SourceBlood Advances 2020 ;4 : 3034